À propos

[…] la singularité de chacun – et son expression, comme un droit […]
fondamental et universel.

D’abord clinique, le développement de mon approche jusqu’à la psychothérapie et la psychanalyse intégratives a été soutenu par l’exploration de la dimension du corps dans le dispositif thérapeutique. En effet, il m’est important aujourd’hui de considérer l’être dans ses dimensions psychique, corporelle et sociale, et de faire un travail de mise en lien entre chacune. En ce sens, je m’appuie également sur les découvertes neuroscientifiques, anthropologiques, etc. pour appréhender autrement les effets et la nécessité des différentes méthodes.

Mon parcours de formation a été accompagné d’un travail personnel indispensable pour prétendre à ces titres. Cela a été pour moi un parcours psychothérapeutique, puis psychanalytique classique, pour arriver enfin à un travail psychanalytique intégratif.

Répondant aux exigences de la pratique, j’effectue une supervision individuelle régulière, à laquelle je rajoute des intervisions groupales, permettant à la fois un échange et une mise à jour des méthodes pour toujours mieux appréhender les problématiques rencontrées.

Membre de la Féd-Eur-3Psy, je réponds à un code éthique et déontologique indispensable à la pratique.

Suivant mes convictions personnelles et mes expériences professionnelles, mon parcours m’a amené sur le terrain à fonder l’association NoMad. Il s’agit de déployer une approche intégrative et de promouvoir ses apports là où il est improbable de la trouver, et où pourtant elle fait ses preuves en améliorant les conditions d’accueil, d’accompagnement et du développement de chacun dans tout type de milieux (éducatifs, professionnels, institutionnels, de l’entreprise…). A ce jour, je tente de développer cette association de professionnels diplômés et expérimentés, chacun engagé à sa manière vers une meilleure écoute de l’être. Pour plus d’informations, je vous invite à visiter le site respectif.

A travers tous ces engagements, je défends la singularité de chacun – et son expression, comme un droit, à défaut de ne pouvoir être d’emblée une liberté, fondamental et universel.